Vitrail traditionnel : technique

cécile imbrosciano Par Le 25/09/2021

Dans Les techniques

                     Vitrail

 

Le vitrail est une composition formée de pièces de verre. Celles-ci peuvent être blanches ou colorées et peuvent recevoir un décor.

Bien que généralement carré ou rectangle, parfois rond ou ovale, il peut être de toutes les formes possibles (ou presque!), le vitrail est une technique avant d'être une application, et peut se décliner aussi sous forme d'objets décoratifs ou de luminaires.

 

Vitrail motif épi de blé realise sur mesure
Vitrail aux lignes droites epuree jaune et rouge realise sur mesure
Vitrail motif abstrait et coloré inspiration Miro
Lustre vitrail sur mesure
déco vitrail Arabesque noir blanc dichroique
Vitrail lumineux motif couple

Le point de départ est la maquette, c'est à dire le dessin réalisé généralement à l'échelle 1/10ème.

S'ensuit le tracé sur papier, qui définit le « chemin de plomb » donc le graphisme à échelle 1/1.

Ce tracé sera calibré, c'est à dire découpé en suivant le tracé pour obtenir des gabarits papiers ; on utilise des ciseaux « trois lames » qui permettent lors de la découpe d'ôter l'épaisseur de « l'âme » du plomb afin de conserver les bonnes mesures définies au préalable.

Coupe verre pince

Ces gabarits en papier seront utilisés pour la découpe manuelle des pièces en verre, en utilisant un coupe verre et de l'huile de coupe, ainsi que deux types de pince : à détacher, pour détacher la pièce de verre et à gruger, pour rogner le verre et enlever un peu d'excédent si nécessaire. 

Le verre utilisé est plat, d'une épaisseur variant entre 2 mm et 4 mm.

Coupe1
Coupe2
Plomb

Aprés la coupe, le montage au plomb ou sertissage peut être mis en place. Il doit respecter le chemin de plomb qui a été prévu lors du calibrage. Le plomb se présente sous forme de baguettes, en forme de H le plus souvent, utilisé pour l'intérieur du vitrail ou en forme de U, utilisé pour le contour. Il en existe de formes variées, tel que le plomb lanterne ou le plomb Y, pour divers applications.

 
 

Les outils nécessaires au montage sont un ouvre plomb, un marteau, un couteau de montage, une spatule à rabattre,  des clous et des cales généralement en bois.

Outil montage

Les plombs doivent être ouverts à l'aide de l'ouvre plomb afin de pouvoir y accueillir aisément la pièce de verre et d'être insérer dans le panneau.

Ouvre plb

Le couteau est utilisé pour couper les plombs (qui se présentent sous baguette de 2 m) et les clous servent à maintenir les pièces provisoirement lors du montage.

Montage1

Les plombs et les verres vont s'emboîter alternativement jusqu'à ce que la totalité des pièces soit sertie.

Le panneau est ensuite « fermé », mis aux mesures et d'équerre. Les ailes des plombs sont rabattues à l’aide de la spatule à rabattre pour consolider le panneau.

Montage2
Fer a souder

Lorsque tous les plombs sont assemblés et les mesures vérifiées, le réseau est solidarisé en faisant fondre un peu d'étain sur chaque intersection. L'étain est le métal utilisé car il fond à une très basse température (230°C). On l'utilise sous forme de baguettes composées d'un mélange avec 40% de plomb. Un décapant (oléine sous forme d'huile ou stéarine en pain ) est appliqué au préalable sur chaque intersection, il sert à décaper la surface du plomb pour que la soudure adhère.

Montage3

Afin d'assurer l'étanchéité et de consolider le vitrail, il faut effectuer un masticage, cette opération comble les petits interstices entre le verre et le plomb en appliquant un mastic liquide qui sera ensuite nettoyé et évacué à l'aide de sciure, chiffon et beaucoup d' « huile de coude ».. Les vitraillistes ont différentes recettes bien à eux, mais la majorité utilisent un mélange d'huile de lin, de blanc de meudon et de sicatif.

  • 3 votes. Moyenne 5 sur 5.